Miss Univers se débarrasse de ses «oignons» aux pieds sans chirurgie Skip to main content

Miss Univers se débarrasse de ses «oignons» aux pieds sans chirurgie

L’une des plus belles femmes du monde et titulaire du titre Miss Univers a raconté à la rédaction que même sa beauté demande des soins permanents. Et lorsque en plus de l’apparence physique, il est question de santé, il faut agir rapidement et avec précaution. C’est comme ça qu’Oxana a commencé son histoire au sujet de sa victoire sur l’un des plus grand problème féminin: le Hallux valgus, aussi appelé «oignon» ou «bosse». Voici donc l’histoire d’Oxana Fedorova.

Comment soigner un oignons en 5 jours

Vous savez que mon style de vie m’oblige à toujours être belle à 100%, à n’importe quel jour de la semaine, et à n’importe quelle heure. Sans jolies chaussures à talons, cela ne peut pas arriver. Surtout que nous les filles, nous aimons être coquettes et que le titre de Miss Univers vous oblige à rester à la hauteur, même si c’était il y a plusieurs années.
Je dois constamment porter des chaussures à talons et supporter la sensation désagréable d’avoir les orteils compressés et collés ensemble, et ce n’est pas ce qu’il y a de pire. Les talons hauts se trouvent être la principale cause de déformations du gros orteil. Mais nous les filles, nous sommes prêtes à supporter n’importe quelle dose d’inconfort pour être belles. Oui, il faut souffrir pour être belle, mais une telle souffrance est devenue la cause de sérieuses conséquences.
Les conséquences sont apparues plus vite que ce que je pensais. J’ai commencé à avoir une déformation de la voute plantaire. Au début, c’était une petite bosse, et je ne lui ai pas prêté attention. Mais c’est lorsque j’ai commencé à avoir du mal à rentrer dans mes chaussures et que chaque pas s’accompagnait d’un mal insupportable dans tout le corps que j’ai compris que je n’ai pas fait attention à ma santé. J’ai du porter des chaussures plate de type ballerines avec des jupes longues jusqu’au sol pour que les gens ne voient pas l’horreur de mes pieds.
Oxana cache ses pied des yeux du public

Qu’est-ce que je n’ai pas essayé

Des bains de pieds, des gadgets, de la physiothérapie, et beaucoup d’autres choses. Je me faisais un massage de pieds au quotidien, appliquais des baumes thérapeutiques, mais la situation ne faisait qu’empirer. J’ai consulté un médecin orthopédiste en Allemagne. Son diagnostique était simple : la chirurgie. Mais je ne pouvais pas faire ça. Je n’étais pas prête à passer sous le bistouri, même pour soigner mes pieds. Je suis rentrée à Moscou avec un sentiment de déception.

Un conseil inattendu

Au court d’un rendez-vous avec mes amies dans un café, j’ai commencé à parler de mon problème, et il se trouve que je n’étais pas la seule à souffrir et à voir des oignons pousser sur mes pieds. Ma bonne amie, une chanteuse, a conseillé une méthode simple qui lui a apparemment redonné gout à la vie ! Elle aussi a souffert d’un oignon au pied, temps qu’elle n’a pas découvert un outil du nom de ValgoSocks. Il s’agit en fait d’un bandage qui se met sur le pied pendant la nuit. Grâce à lui, mon amie a arrêté de souffrir des oignons en quelques jours.
Au début, j’étais très sceptique au sujet de son conseil. Après tout même les médecins allemands m’ont dit que la chirurgie était la seule solution, et tout d’un coup voilà qu’il existe un drôle de bandage. Mais une conversation téléphonique qui a eu lieu quelques jours plus tard a dissipé mes doutes. J’ai parlé à une autre amie, qui est très connue, et elle m’a confirmé cette astuce. Elle aussi a soigné son oignon grâce aux ValgoSocks en moins d’une semaine!
N’ayant pas une seconde à perdre, je suis allée sur le site de vente officiel des bandages ValgoSocks en France, et j’ai passé une commande. J’ai eu de la chance, il y avait une promotion et j’ai acheté des ValgoSocks à 50 % du prix d’origine. Comme me l’ont expliqué les conseillers de vente, le bandage ne régénère pas seulement l’oignon pendant la nuit, il peut aussi être porté pendant la journée. Surtout qu’il soulage la grande douleur provoquée par le port de chaussures.
3 jours plus tard, on m’a livré mes bandages ValgoSocks. J’ai commencé à les utiliser le jour même! J’essayais de les porter jour et nuit. C’est étonnant, mais dès le premier jour, lorsque j’ai mis des talons, je n’ai pas ressenti la douleur qui m’accompagnait depuis quelques mois! Bien sûr, c’était encore inconfortable, mais la différence pour la douleur était colossale!

Et voilà!

Après 5 jours d’utilisation permanante, la douleur s’est dissipée, et l’oignon a diminué d’environ trois fois! Bien sûr, on était encore loin de sa complète disparition, mais déjà à ce moment là je pouvais mettre sereinement mes chaussures préférées.
L’oignon a disparu en quelques jours!
Je n’ai pas quitté mes ValgoSocks pendant 3 semaines, jusqu’à ce que l’oignon ait complètement disparu. Sans le conseil de mes amies, je n’aurais pas su quoi faire. C’est comme si j’avais de nouveau 20 ans. Je ne tiens pas en place. Maintenant le plus important, c’est de maintenir ce résultat.
Les filles, malheureusement chacune de nous aura ce problème tôt ou tard, mais je veux que vous sachiez comment le traiter. Les ValgoSocks sont vraiment la meilleure solution. Je suis surtout contente que ces bandages ne coûtent rien, et règlent le problème efficacement.
Ne commandez les ValgoSocks que sur le site internet officiel de - ValgoSocks. Moi et mes amies, nous vous les recommandons.
Je vous embrasse, Oxana.
P.S. J’ai déjà récemment donné une interview pour un autre magazine, dans laquelle je parlais de ma victoire sur la déformation de la voûte plantaire. Quelques mois plus tard, une compagnie de cosmétiques m’a appelée pour me dire qu’ils comptaient me poursuivre en justice parce que je leur ai fait perdre des clients ! Il se trouve que cette compagnie (dont je ne donnerai pas le nom pour éviter d’autres menaces) est spécialisée dans la chirurgie correctrice du hallux valgus, et après la sortie de l’article plus de la moitié de leurs clients ont décidé d’essayer ma méthode en attendant l’opération, et ne sont jamais retournés à l’hôpital ! Cela veut dire que les bandages les ont vraiment aidé, et ils n’ont pas eu besoin d’en venir aux soins chirurgicaux.
Bien évidemment, personne ne m’a poursuivie en justice. De quoi se plaindraient-ils ? J’ai simplement dit qu’il existe des méthodes de traitement d’oignons plus efficaces, et que la chirurgie n’est pas la seule solution. Et les ValgoSocks le confirment!

Comments